Menu Fermer

Hors de la vigne : Optimiser les nutriments en mangeant les produits immédiatement après la récolte

Fresh Tomatoes

Optimiser les micronutriments en mangeant des fruits et des légumes immédiatement après la récolte

Fresh Tomatoes off the vine in a Growing Dome GreenhouseDes tomates fraîches dans un dôme de culture

Shannon, la Apprenti agriculteur avec GoFarma partagé avec moi quelques légumes verts de sa première récolte dans leur Serre à dôme de 26 pieds. Avec enthousiasme, je les ai immédiatement ramenés à la maison et j’ai préparé une énorme salade pour ma famille pour le dîner. Le goût était incroyable ! Nous encourageons toujours les visiteurs de nos dômes de culture à Pagosa à prendre de la nourriture directement de la vigne et à la goûter par eux-mêmes. Enfants Les visages s’illuminent lorsqu’ils goûtent une carotte, un raisin ou une tomate frais.

Kid eating a tomato off the vine in a Growing Dome greenhouse

Il y a tant de bienfaits à manger des légumes frais de la terre. Goût, valeur nutritive et économie de trajets à l’épicerie. Les aliments parcourent des centaines, voire des milliers de kilomètres avant d’arriver sur les étagères des épiceries et perdent des nutriments essentiels en cours de route. Pouvoir manger des fruits et légumes frais toute l’année présente des avantages supplémentaires étant donné la courte saison de croissance ici au Colorado et dans d’autres climats extrêmes.

Une célèbre étude réalisée par Université d’État de Penn a constaté que les épinards conservés à 39 °F ne conservaient que 53 % de leur folate et de leur caroténoïde après huit jours. Lorsqu’ils étaient conservés à des températures plus élevées, les épinards perdaient leurs nutriments à un rythme accéléré. À 50 °F, il fallait six jours pour que les épinards perdent 47 % de leurs nutriments et à 68 °F, il fallait quatre jours.

growing and tasting herbs off the vine in a greenhouse

Une autre étude de l’UC Davis a étudié comment Maximiser la valeur nutritionnelle des fruits et légumes.

« La vitamine C est soluble dans l’eau et sensible à la chaleur, à la lumière et à l’oxygène, ce qui la rend susceptible de se perdre tant lors de la cuisson à domicile de fruits et légumes frais que lors du traitement thermique. C’est pourquoi la perte de vitamine C est souvent utilisée comme un indice de dégradation des nutriments. Les recherches indiquent que tant que les produits frais subissent un stockage minimal et sont manipulés à des températures adéquates, ils sont supérieurs aux produits transformés en termes de teneur en vitamine C. Cependant, la vitamine C se dégrade rapidement après la récolte, et cette dégradation se poursuit pendant le stockage. Les pertes en vitamine C dans les légumes stockés à 4°C (39°F) pendant 7 jours vont de 15% pour les pois verts à 77% pour les haricots verts. La réfrigération ralentit la détérioration de la vitamine C, comme le démontre le cas du brocoli, où les pertes après 7 jours de stockage étaient de 0 à 0°C (32°F) mais de 56% à 20°C (68°F). Il convient toutefois de noter que le stockage du brocoli à 20°C pendant 7 jours est atypique et entraînerait un produit flétrit et jauni qui ne serait selon toute vraisemblance pas consommé ».

UC Davis « Maximiser la valeur nutritionnelle des fruits et légumes"

Tous ces nutriments sont nécessaires à la santé humaine. Il en va de même pour la saveur et la valeur médicinale des herbes culinaires et médicinales fraîches.

Kids eating vegetables off the vine from the greenhouse

De nombreuses études ont également montré que la valeur nutritionnelle des produits agricoles a rapidement diminué au fil du temps en raison de la dégradation de la santé des sols, de la cueillette prématurée, de la qualité des semences et de l’utilisation accrue d’engrais et de pesticides.

Une étude marquante sur le sujet, réalisée par Donald Davis et son équipe de chercheurs de l’université du Texas (UT) au département de chimie et de biochimie d’Austin, a été publiée en décembre 2004 dans le Journal of the American College of Nutrition. Ils ont étudié les données nutritionnelles du ministère américain de l’agriculture de 1950 et 1999 pour 43 légumes et fruits différents, et ont constaté des « baisses fiables » de la quantité de protéines, de calcium, de phosphore, de fer, de riboflavine (vitamine B2) et de vitamine C au cours du dernier demi-siècle. Davis et ses collègues attribuent cette baisse du contenu nutritionnel à la prépondérance des pratiques agricoles visant à améliorer des caractéristiques (taille, taux de croissance, résistance aux parasites) autres que la nutrition. La clé d’une production plus saine est un sol plus sain.

Scientific American « Les fruits et légumes sont-ils devenus moins nutritifs ?"

Des sols sains pour une vie saine

Kids gardening in geodesic greenhouseUtilisez toujours un sol biologique de qualité supérieure dans votre serre Growing Dome

Le sol est véritablement la base de la nutrition et est nécessaire à la fois pour la croissance des plantes et la santé humaine. Une étude réalisée en 2015 par la Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture a constaté que plus de 2 milliards de personnes souffrent de carences en micronutriments, principalement dues à la dégradation des sols et à des sols pauvres en nutriments qui ne sont pas en mesure de produire des aliments sains contenant tous les nutriments nécessaires à une personne en bonne santé. Pour optimiser la santé des sols:

Augmenter la teneur en matière organique du solMinimiser le travail du solMaintenir la surface du sol couverteAssurer la rotation des cultures

Goût = Nutrition

Avez-vous déjà croqué dans une tomate qui n’avait aucun goût ? Il y a de fortes chances que le contenu nutritionnel de cette tomate soit également déficient. C’est toujours mieux que de manger un sachet de chips, mais cela vous laisse très insatisfait. Relevez le défi « Espaces de culture » et visitez l’un de nos dômes pour le constater par vous-même. Nous vous encourageons également à commencer à cultiver chez vous avec une simple jardinière, ou un kit de démarrage hydroponique, aéroponique ou aquaponique. Vous sentirez immédiatement la différence en mangeant des fruits et des légumes tout droit sortis de la vigne.

Fresh Grapes off the vine in a Growing Dome GreenhouseRaisins frais poussant dans une serre à dôme de culture

Les marchés de producteurs et l’agriculture soutenue par la communauté sont également de bons moyens de réduire le temps entre la récolte et le dîner ! De la ferme à la table Les chefs cuisiniers connaissent également l’intérêt de préparer des aliments à partir de la vigne.

Shannon a vendu le reste de la récolte à un restaurant local de la ferme à la table* qui était si reconnaissant de la prime fraîche et locale au milieu de l’hiver !

Farmers MarketMarché des agriculteurs de Durango

*Nous faisons maintenant don de tous les produits du dôme de culture GoFarm et de tous nos dômes Pagosa à les centres de restauration locaux.

Cet article a été rédigé par Lem Tingley et traduit par serre2jardin.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Serre2jardin.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.