Menu Fermer

Comment préparer votre jardin pour la saison hivernale

L’hiver est en marche ! Les nuits devenant fraîches, c’est le moment de commencer à réfléchir à ce que vous allez faire de votre jardin jusqu’au printemps. Bientôt, le sol gèlera et de nombreuses plantes cesseront de pousser ou mourront. Mais il y a des mesures que vous pouvez prendre pour préserver ce que vous avez ! Lisez ce qui suit pour savoir comment préparer votre jardin et conserver les légumes que vous avez pu faire pousser.

1. Prenez soin de vos cultures racines

Si vous avez des plantes racines comme les carottes, les betteraves ou les navets dans votre jardin, vous avez de la chance ! Elles nécessitent moins d’entretien car elles peuvent rester dans le sol après une gelée. Cependant, assurez-vous de les sortir avant que le sol ne gèle, sinon elles risquent de mourir. Certaines plantes racines comme les panais ont encore meilleur goût lorsqu’elles sont enterrées pendant 2 à 4 semaines par un temps proche du gel !

2. Que faire de vos légumes verts à feuilles

Si vous nous suivez depuis un certain temps et avez suivi nos conseils en août pour planter ces légumes à feuilles, vous pouvez maintenant en récolter les fruits ! Il est temps de récolter ces légumes verts sucrés pour préparer des salades et des plats frais maison. Si vous êtes prêt à attendre un peu, les légumes comme le chou vert et le chou cavalier deviennent plus sucrés avec un peu de gelée légère. Les choux et les bettes à carde peuvent supporter le gel, si vous voulez les récolter tous en même temps, mais leur enveloppe extérieure peut être un peu abîmée. Les laitues, en revanche, ne résistent pas au froid. Sortez-les avant que le gel ne frappe.

3. Réduire l’irrigation

Si vous êtes quelqu’un qui a ses arroseurs allumés pendant la nuit ou à toute heure du jour, nous avons de bonnes nouvelles ! Vous pouvez réduire l’utilisation des arroseurs si vous êtes par temps chaud et l’arrêter complètement si vous êtes par temps froid. Vous pouvez désormais économiser votre consommation d’eau et réduire votre facture d’eau sans compromettre la qualité de votre pelouse. Tout le monde y gagne !

4. Herbes pour l’hiver

Les herbes peuvent sembler être des plantes très délicates qui auraient peu de chances de survivre à l’hiver, mais ce n’est pas vrai ! Les herbes comme la sauge, le thym et la ciboulette sont des plantes vivaces résistantes qui survivront sans problème aux rigueurs du climat. D’autres herbes comme le romarin et le basilic doivent être déterrées et apportées à l’intérieur où elles continueront heureusement à pousser.

5. Préparer le sol pour le printemps

En préparant votre sol à l’avance, vous faciliterez grandement votre travail au printemps. L’ajout de compost, de fumier, de farine d’os et de varech apportera des éléments nutritifs à votre sol et le maintiendra en bonne santé jusqu’au printemps. Vous pouvez commencer à travailler dès l’arrivée du printemps au lieu de devoir le remplir de nutriments et attendre qu’ils soient incorporés ! Ajoutez une couche de paillis organique pour une protection supplémentaire contre les pluies d’hiver et pour garder votre sol enrichi en toute sécurité.

L’hiver ne doit pas forcément signifier que tout meurt jusqu’au printemps ! En prenant les bonnes précautions et en utilisant les bons produits, vous pouvez aider vos herbes et légumes préférés à pousser pendant les mois les plus froids. Commencez à prendre ces mesures alors que le temps est encore doux – et si ce n’est pas déjà fait, assurez-vous de prendre soin de vos outils et de les protéger du froid glacial.

L’article « Comment préparer votre jardin pour l’hiver » a été publié pour la première fois sur Espoma.