Menu Fermer

Comment préparer votre serre pour l’hiver

Winterizing Your Greenhouse

Winterizing Your Greenhouse

Hivernage de votre serre à dôme de croissance

Lorsque les nuits commencent à se refroidir, et que tous ces ventilateurs et bouches d’aération s’opposent à vos meilleurs efforts de jardinage en serre, il est temps d’ajuster votre dôme au changement de temps. Bien sûr, le passage de l’été à l’hiver ne se fait jamais sans heurts et les températures peuvent fluctuer considérablement. Nous souhaitons partager avec vous quelques conseils qui vous aideront à hivériser votre serre. Pour vous aider à vous adapter à votre environnement spécifique et à profiter d’un jardin d’hiver.

Automne en zone 5 et moins ou hivers en zone 6 ou 7

Réglage de la ventilation

winterizing your greenhouse - adjusting ventilation

winterizing your greenhouse - adjusting ventilation

Lorsque les jours sont chauds et les nuits entre 25 et 35 °F, essentiellement glaciales mais non loin de là, il est temps de commencer à hiverner. Nous vous suggérons de dévisser les évents du toit et des murs (dans le sens inverse des aiguilles d’une montre) afin qu’ils aient besoin de plus de chaleur pour se fermer. Ils peuvent être ouverts manuellement pendant une courte période de la journée. En dévissant les pistons, vous permettez au dôme d’accumuler plus de chaleur avant de s’ouvrir, ce qui réduit les pertes de chaleur et permet de stocker plus de chaleur pour le soir.

Pendant cette période, nous ne vous conseillons pas de fermer complètement vos bouches d’aération, car la ventilation et l’air frais dans votre dôme vous aideront encore à prévenir divers problèmes de parasites et à renforcer vos plantes. Les jours où il fait plus de 40° F, ouvrez en priorité votre porte pendant quelques heures, pendant la partie la plus chaude de la journée. Vous pouvez même ouvrir un ou deux conduits d’aération, mais veillez à tout fermer au moins deux heures avant le coucher du soleil pour que votre dôme puisse accumuler de la chaleur pour la soirée.

winterizing your greenhouse - keeping in the warm air

winterizing your greenhouse - keeping in the warm air Dévisser dans le sens des aiguilles d’une montre pour permettre au dôme d’accumuler plus de chaleur avant de se mettre à l’air libre

Cette pratique est un peu différente dans chaque environnement. Dans les endroits humides et moins venteux, la chaleur se maintient mieux que dans les zones sèches et venteuses. Il y a donc beaucoup d’entre-deux. Le site la taille de votre dôme de culture fait également une grande différence. Les petits dômes ont une masse thermique moindre et perdent donc la chaleur stockée plus rapidement que les grands dômes. Cela signifie que vous pouvez laisser les grandes portes de la serre ouvertes plus longtemps et bénéficier d’une meilleure circulation de l’air et de plantes plus saines pendant l’hiver. Les petits dômes présentent des fluctuations de température beaucoup plus importantes et peuvent parfois nécessiter un petit système de chauffage d’appoint si la température est inférieure à 20°F.

how to prepare your greenhouse for winter

how to prepare your greenhouse for winter

Il vous faudra un peu d’expérimentation et d’attention, surtout au cours de votre premier automne et hiver, pour découvrir ce qui est le mieux pour votre serre à dôme et votre environnement. N’oubliez pas qu’optimiser la ventilation pendant la journée permet de réguler le taux d’humidité et de favoriser la circulation de l’air pour des jardins sains.

Hiver en zone 5 et moins :

Désactiver vos ventilateurs

Il fait froid, et il faut sceller les choses. C’est maintenant qu’il faut déconnecter le évents. Il est très simple d’engager et de réengager les pistons, et vous pouvez le faire plusieurs fois par hiver si votre environnement ressemble à celui du Colorado, où il est souvent impossible de choisir entre l’hiver et le printemps pendant une grande partie de la saison.

winterizing your greenhouse - keeping in the heat with out a heating system

winterizing your greenhouse - keeping in the heat with out a heating system

Les ouvreurs Univent® ont un piston noir lisse. Le piston de l’Univent® peut être retiré pour une incapacité de longue durée, ou simplement avec un petit pincement à la base du piston.

Les ouvreurs Bayliss® ont un petit écrou moleté en aluminium. Pour désactiver un Bayliss®, retirez l’écrou moleté.

Les ouvreurs Gigavent® ont un grand piston noir avec des rainures. Pour désactiver un Gigavent®, retirez le piston et installez le boulon de décharge fourni avec l’ouvre-porte.

Si vous désactivez les ouvre-vents pour fermer complètement vos bouches d’aération, assurez-vous d’utiliser le cordon de sécurité pour sécuriser la bouche d’aération et éviter les dommages causés par les grands vents.

Isoler votre serre

Les modifications se font rapidement, mais il faudra un peu d’attention pour profiter d’une longue saison de croissance à travers ces pics et ces vallées. Parfois, lorsque les bouches d’aération sont complètement désengagées, lors d’hivers très froids ou de climats extrêmement venteux, l’ajout de ruban adhésif le long des joints des bouches d’aération peut permettre de bien sceller les choses.

Couvrez vos ventilateurs de l’extérieur en utilisant un morceau de bâche, un tableau bleu ou du plastique de serre. N’hésitez pas à faire preuve de créativité. Je préfère quelque chose de facile à enlever et à remplacer lorsque les températures au Colorado fluctuent fortement.

Sceller les fenêtres et les portes

Vérifiez également les espaces autour des cadres de porte. Bien que les dômes de culture aient été connu pour durer bien plus de 30 ans, la structure de la serre peut se stabiliser au fil du temps, et il n’est pas nécessaire d’avoir un grand écart pour geler les choses lorsqu’elles deviennent frigides. Scellez tous vos interstices avec du ruban adhésif, de la bourre ou tout autre moyen permettant d’ajuster les coutures. N’oubliez pas de vérifier pendant l’hiver, car le ruban adhésif devient fragile et le remplissage de n’importe quel type de matériau fait d’excellents nids de souris.

winterizing your greenhouse - sealing doors and windows

winterizing your greenhouse - sealing doors and windows

Masse thermique

Votre étang est la principale source de masse thermique du Growing Dome, il est donc préférable de s’assurer que votre bassin est exposé à la plus grande quantité possible de lumière solaire. Cultivez donc ces choux et choux géants loin de votre étang et choisissez des plantes plus courtes pour être à proximité, si possible. Maintenez votre bassin plein et l’eau couverte de des plantes d’étang saines l’aidera à atteindre plus efficacement son objectif. Si vous n’avez pas de plantes, vous pouvez le recouvrir de grands morceaux de poly, d’un isolant, d’un coussin thermique ou d’une couverture solaire pour piscine.

how to prepare your greenhouse for winter - pond plants

how to prepare your greenhouse for winter - pond plants

Si l’étang n’est pas plein, le banc de batteries ne peut pas se recharger correctement. Le réservoir doit être maintenu à une distance de 2 à 3 pouces du dessous de la barre transversale ou, dans le cas du réservoir circulaire, du haut de la paroi du réservoir.

Une masse thermique supplémentaire peut être utile. Ajouter des pierres ou des bidons d’eau autour des lits périmétriques, près du polycarbonate, pour collecter la chaleur supplémentaire est une bonne idée. L’eau salée retient la chaleur plus longtemps, et peindre les récipients d’eau en noir attirera plus de chaleur. Certaines personnes aiment aussi utiliser d’énormes rochers ou de grands barils d’eau.

Zones de neige abondante

Contrairement à la serre moyenne ou au tunnel de polycarburant, la serre Growing Dome bénéficie en fait des charges de neige. La couche de neige agit comme une couche isolante et vous n’aurez jamais à vous soucier de l’intégrité de votre serre. La structure géodésique est immensément solide et permet à la neige de glisser naturellement, de sorte qu’il y a rarement, voire jamais, autant de neige qui s’en détache. Gardez cependant à l’esprit que si vous atteignez plus de 20 pouces de neige lors d’une tempête hivernale, il peut être utile de déblayer une partie du côté sud de votre dôme afin d’assurer que la lumière du soleil atteigne vos plantes et votre bassin. Vous pouvez accumuler de la neige autour de votre mur de fondation et du côté nord du dôme pour une isolation supplémentaire.

winterizing your greenhouse - preparing for heavy snow

winterizing your greenhouse - preparing for heavy snow Le Dôme de la croissance juste après une tempête de neige. La neige s’écoulera naturellement lorsque le dôme se réchauffera.

Ventilateur solaire de grenier

Si votre Growing Dome est équipé d’un ventilateur solaire de grenierSi vous avez besoin d’un ventilateur, vous pouvez également ajouter une isolation pour éviter les pertes de chaleur par le ventilateur. Cela dépend également de votre climat, car vous pouvez toujours laisser un peu de chaleur s’échapper du haut de votre dôme. Découpez un morceau d’isolant à la taille voulue (environ 12″ X 12″) et installez quatre morceaux de bandes de commande ou de double verrouillage 3M à chaque coin. Le Dual Lock est livré en deux morceaux, il doit donc être également installé sous le ventilateur solaire du grenier. Maintenez-le appliqué à la bande de raccord sur l’isolation et retirez le support. Vous pouvez ensuite appliquer l’isolant sous le ventilateur pour assurer le bon positionnement des bandes de double verrouillage. Un crochet peut être ajouté pour le saisir et l’enlever avec un bâton, et même percer un trou dans le tableau bleu pour que vous puissiez l’installer depuis le sol. Veillez à désactiver le ventilateur au niveau du thermostat afin qu’il ne fonctionne pas.

blueboad insulation

blueboad insulationBandes à double verrouillage

Installer sous le ventilateur solaire du grenier

N’oubliez pas ces autres conseils cruciaux.

Toutes les plantes qui touchent les murs en polycarbonate sont soumises à des températures de congélation, ce qui donne un espace suffisant pour les protéger lorsqu’il fait moins froid. Si les feuilles gèlent par accident, ne laissez pas pourrir les murs de votre dôme. Cela engendrerait des maladies et endommagerait votre espace de croissance à long terme. Comme toujours, en hiver, n’oubliez pas de garder votre jardin exempt de débris et de nettoyer les matériaux morts. Cela inclut toutes les feuilles de figuier ou de raisin qui sont tombées.

winter gardening - watering plants

winter gardening - watering plants

L’arrosage hivernal dans votre dôme est toujours aussi important. Votre sol est vivant, qu’il y ait des plantes ou non. Il a besoin d’eau pour rester viable et prêt à faire pousser votre jardin quand vous le souhaitez. En fonction du temps et du type de sol, votre sol aura besoin de quantités d’eau variables, mais toujours beaucoup moins souvent qu’en été. Nous vous recommandons de vérifier le sol chaque semaine pour évaluer ses besoins.

L’eau et l’humidité aideront également à protéger vos plantes si elles gèlent. Cela crée une barrière pour protéger les plantes et la structure des racines.

N’oubliez pas de changer la direction du ventilateur de sol de manière à ce qu’il aspire l’air du côté sud de votre dôme et évacue l’air chaud derrière le réservoir d’eau.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou commentaire. Si vous êtes intéressé par le chauffage, nous vous recommandons de consulter notre article Chauffer ou ne pas chauffer sa serre. Nous vous recommandons également de consulter notre Feuille de calcul des pertes de chaleur pour calculer exactement la quantité de chaleur nécessaire pour atteindre la température souhaitée à l’intérieur de votre Growing Dome.

Nous sommes toujours heureux d’avoir de vos nouvelles et nous vous souhaitons de vivre une expérience de jardinage hivernal abondante.

Écrit par : Heather Gray

Growing Spaces gardener Heather Gray with a 24 pound zucchini

Growing Spaces gardener Heather Gray with a 24 pound zucchiniBruyère avec une courgette de 24 livres

Je suis jardinier et éducateur ici à Growing Spaces. J’ai cultivé et jardiné pendant 27 ans dans de l’argile, du limon et du sable dans de nombreux environnements différents. Je suis certifié en conception de permaculture et j’ai donné des cours d’agroécologie à l’université. Je me concentre sur l’agriculture biologique, holistique et durable.

Cet article a été rédigé par Heather Gray et traduit par serre2jardin.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Serre2jardin.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.