Menu Fermer

Pourquoi les serres ont-elles besoin d’être ventilées ? – Espaces de culture Serres

L’importance de la ventilation dans votre serre à dôme géodésique

Nous soulignons souvent l’importance d’une ventilation adéquate dans les serres à dôme. En effet, la ventilation est la principale composante d’un jardin de serre sain et heureux. Sans elle, votre serre et vos plantes seront exposées à une multitude de problèmes. La ventilation des serres aide à prévenir les infections fongiques et fournit aux plantes l’air frais dont elles ont besoin pour faire la photosynthèse et se développer fortement. Elle aide également à réguler la température et le taux d’humidité.

Comprendre pourquoi la ventilation des serres est si importante vous aidera à faire les meilleurs choix sur la façon et le moment d’ouvrir les portes, de régler les évents et les thermostats, et de mettre les ventilateurs en marche.

Air frais &amp ; Respiration

Les plantes « respirent ». Les feuilles de vos plantes inhalent de l’oxygène et exhalent du dioxyde de carbone par le processus de photosynthèse. Pendant la journée, la photosynthèse fait que les plantes absorbent du dioxyde de carbone et produisent de l’oxygène.

En général, il y aura moins de photosynthèse en hiver et moins de respiration en été. Des journées et des conditions météorologiques différentes peuvent provoquer des déséquilibres gazeux différents qui peuvent stresser et affaiblir vos plantes. Il n’y a pas de meilleure protection contre l’épuisement de l’oxygène ou du dioxyde de carbone qu’une ventilation régulière.

Infections fongiques

Les infections fongiques sont le défi numéro un pour les jardiniers d’intérieur. Certaines plantes y sont plus sensibles que d’autres, mais toutes les plantes peuvent contracter des infections fongiques ou des « moisissures ». Elles se propagent par le biais de spores dans l’air. Ces spores sont généralement concentrées en très petites quantités et prolifèrent rapidement lorsque les conditions de croissance sont optimales dans des espaces humides, chauds et protégés comme votre serre.

powdery mildew from poor ventilation

powdery mildew from poor ventilation

Les champignons sont essentiellement des décomposeurs de l’air de la nature. Ils décomposent presque tous les matériaux naturels sur lesquels ils se posent, si l’environnement est approprié. Une fois qu’ils ont infecté votre jardin, ils infectent également le sol et tous les matériaux naturels présents dans la structure de votre serre, comme les montants. Une ventilation adéquate vous permet de prévenir les infections fongiques avant qu’elles ne commencent et de vous assurer que votre serre Growing Spaces résistera à l’épreuve du temps.

Si vous êtes actuellement aux prises avec une infection fongique, reportez-vous à notre article Oïdium et infections fongiques.

Humidité &amp ; Régulation de la température

Bien que l’humidité aide à stabiliser la température et à soutenir la santé du sol, trop d’humidité dans les espaces très chauds peut contribuer à la propagation de maladies dans votre jardin, ce qui peut entraîner une augmentation rapide du niveau de détérioration de la serre. Une ventilation régulière et, dans l’idéal, une circulation de l’air sont les meilleurs moyens de stabiliser les niveaux d’humidité et de favoriser la santé des plantes. Aérer autant que possible, même pendant l’hiver, sera la clé d’un jardinage sain toute l’année dans votre dôme.

Si vous avez des difficultés à refroidir une serre et que vous souhaitez en savoir plus sur le refroidissement par évaporation, pour la régulation de la température, veuillez vous référer à notre article Comment refroidir votre serre.

Circulation et mouvement de l’air

Notre fonction immunitaire dépend d’une sorte d’expérience dans la lutte contre les envahisseurs, nos muscles dépendent de l’exercice pour augmenter leur force, et ainsi de suite. Les plantes sont les mêmes.

Un environnement de serre sain est un espace très protégé où les jardins ne connaissent pas les adversités de la vie naturelle que toutes les plantes sur terre ont évolué pour supporter. Comme la force des rayons ultraviolets, l’impact du vent, la pluie battante, les nombreuses sortes d’insectes et les conditions du sol en constante évolution. La science a prouvé que tous les organismes vivants, y compris les humains, sont renforcés par une saine adversité.

L’un des moyens les plus efficaces pour améliorer la force et la résilience de vos plantes est le déplacement de l’air. Si l’air froisse les feuilles de vos plantes, celles-ci sont forcées de développer une structure solide, ce qui les renforce contre les maladies et la faiblesse.

Souvent, les plantes qui ne connaissent pas l’adversité deviennent molles et frêles dans les environnements de serre, car elles atteignent la lumière pendant les mois d’hiver les plus sombres ou les mois d’été les plus orageux. Le mouvement de l’air les renforce dans ces situations et assure un jardin plus sain et plus abondant.

Si vous avez de l’électricité dans votre Growing Dome, nous vous encourageons à ajouter des ventilateurs à notre dôme pour améliorer la circulation de l’air si nécessaire. Les ventilateurs oscillants sont une excellente option pour s’assurer que toutes vos plantes sont exposées à l’air en mouvement pour conditionner vos plantes. Les ventilateurs de plafond suspendus aideront à faire circuler l’air chaud en haut avec l’air plus frais en bas et assureront un mouvement d’air constant à l’intérieur du dôme. Si vous avez des ventilateurs réguliers, nous vous encourageons à les orienter perpendiculairement aux ventilateurs d’admission, afin de créer un mouvement d’air circulaire autour du dôme.

Options de ventilation

Les kits de dômes de culture plus petits sont livrés en standard avec les dispositifs d’ouverture automatique de l’évent qui créent un flux d’air passif, en faisant entrer de l’air plus frais depuis le sol et en permettant à l’air chaud de s’échapper par les évents supérieurs.

15 ′ – deux Univents en bas, un Bayliss en haut et une porte ventilée ½ lite

18′ – deux évents Bayliss en bas, un évent Gigavent en haut, et une porte ventilée ½ lite

22′ – deux Univents en bas, deux Bayliss en haut, et une porte ventilée ½ lite

 air exchange for greenhouse ventilation

 air exchange for greenhouse ventilationLa conception des serres de Growing Spaces comprend des évents supérieurs et inférieurs qui s’ouvrent et se ferment à une température préréglée réglable en raison de l’expansion et de la contraction de la cire d’abeille dans un piston. Ces ouvertures d’aération ont été renforcées par les Growing Spaces pour survivre dans des conditions climatiques extrêmes.

Les dômes plus grands sont équipés de série de ventilateurs pour assurer une ventilation plus active, en aspirant à nouveau l’air à l’intérieur du dôme depuis le sol et en l’évacuant par le haut.

26′ – deux Bayliss de fond et un ventilateur solaire ou un ventilateur électrique pour l’aspiration. De même, deux Gigavents en haut pour l’évacuation, ou un ventilateur solaire de grenier en haut.

33′ – un ventilateur électrique, ou quatre ventilateurs solaires si la mise à niveau du refroidissement solaire est achetée, pour l’admission. Un ventilateur solaire de grenier au sommet du dôme pour l’extraction.

42′ – deux ventilateurs électriques, ou cinq ventilateurs solaires si la mise à niveau du refroidissement solaire est achetée, pour l’admission. Deux ventilateurs solaires de grenier au sommet du dôme pour l’évacuation. Deux portes ventilées ½ lite sont fournies en standard.

Nous vous encourageons à ajouter une ventilation en fonction de votre climat. Si votre dôme est protégé du vent extérieur, ou si vous n’avez pas beaucoup de vent dans votre région, vous pouvez envisager d’ajouter une ventilation plus active. Mais si votre dôme reçoit du vent naturel, la ventilation passive par les bouches d’aération et les portes est étonnamment efficace.

Veuillez vous référer au tableau suivant ou téléchargez notre calculateur de ventilation pour déterminer la ventilation nécessaire. Nous recommandons une ventilation active suffisante sur les grands dômes pour échanger un volume d’air complet entre 1 et 3 minutes. Examinez également la différence entre vos ventilateurs d’admission et vos ventilateurs d’évacuation. Bien que le dôme ne crée jamais de pression positive, il est toujours bon de s’assurer que vous avez presque le même débit d’échappement que celui de l’admission. Des bouches d’aération plus basses fourniront un apport supplémentaire si vous avez plus de PCM par les ventilateurs d’extraction. Mais nous ne recommandons pas de combiner les évents supérieurs et les ventilateurs d’extraction car les ventilateurs ne feront que faire circuler l’air par les évents supérieurs.

En étant conscient des besoins de votre plante en matière de circulation et de ventilation de l’air et en faisant preuve d’un peu de créativité, vous pouvez créer une oasis à l’intérieur de votre Growing Dome et profiter de la récolte dans votre propre jardin toute l’année pendant de nombreuses années.

Cet article a été rédigé par Growing Spaces et traduit par serre2jardin.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Serre2jardin.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.