Menu Fermer

Série de webinaires du CEA du MAAARO : Capteurs intelligents pour la floriculture

Vous avez déjà pensé que vos plantes avaient l’air un peu chlorotiques, mais vous ne vouliez pas perdre de temps ou d’argent à faire des tests ? Et si une application pour smartphone pouvait vous indiquer leur niveau d’azote ? Et si des capteurs à bas prix pouvaient vous aider à surveiller la croissance des plantes et vous dire quand des PGR sont nécessaires ?

Après avoir abordé des sujets tels que l’intelligence artificielle et la pulvérisation intelligente, le MAAARO poursuit sa série de webinaires CEA en s’intéressant plus particulièrement aux capteurs intelligents. Et ils n’ont pas besoin d’être très sophistiqués pour vous aider à surveiller vos cultures.

Bien que le titre fasse référence à la « floriculture », les capteurs et les applications dont parlera le Dr Krishna Nemali de l’Université Purdue ont des applications dans tous les domaines de l’agriculture en environnement contrôlé. Continuez à lire pour obtenir des détails sur le webinaire et savoir comment vous inscrire.


Il est essentiel de savoir quand appliquer les PGR sur des cultures comme le poinsettia. Une application pour téléphone intelligent pourrait faciliter les choses et réduire la formation du personnel.

Webinaire du CEA : Capteurs intelligents pour la floriculture :

Date : Lundi 27 septembre 2021

Heure : 11:00-12:00 EST

Où : Zoom

Inscription : https://zoom.us/webinar/register/WN_71KmGWbGQtKzGFae9tjVdA

Notre conférencier :

Le Dr Krishna Nemali a rejoint le département d’horticulture et d’architecture paysagère de l’Université Purdue en juillet 2016 en tant que professeur adjoint et spécialiste de la vulgarisation. Ses recherches doctorales ont porté sur le développement de techniques d’irrigation automatisées basées sur les plantes à l’aide de capteurs et sur des études liées aux réponses physiologiques des cultures floricoles à divers niveaux de lumière, d’eau et d’azote pendant la production. Avant de se joindre à Purdue, il a travaillé chez Monsanto Company aux États-Unis pendant près de neuf ans en tant que physiologiste des cultures en environnement contrôlé. À Purdue, M. Nemali est responsable des activités de vulgarisation, de recherche et d’enseignement liées à l’agriculture en milieu contrôlé. Il a publié près de 30 articles scientifiques et 25 publications de vulgarisation et a reçu plusieurs subventions fédérales et industrielles. Récemment, il a reçu le prix de début de carrière de la Purdue University Cooperative Extension Specialists Association (PUCESA). Il a été reconnu comme boursier de l’engagement, boursier de l’impact sociétal et boursier de l’académie d’apprentissage entrepreneurial de l’université Purdue.

Le sujet :

En raison de la nature intensive de l’agriculture, les coûts opérationnels sont élevés dans l’industrie de la floriculture. L’augmentation de la productivité des cultures et la réduction du gaspillage des ressources sont essentielles pour réaliser des bénéfices dans la production floricole.

La surveillance continue de la croissance et de la qualité des plantes est extrêmement importante pour maximiser la productivité des cultures et optimiser l’utilisation des ressources. Cependant, cela nécessite une main-d’œuvre qualifiée qui connaît bien les problèmes liés à la croissance et à la qualité des plantes. Malheureusement, la disponibilité de la main-d’œuvre qualifiée est limitée dans le secteur de la floriculture, en particulier pendant la pandémie.

Notre laboratoire développe des techniques de surveillance des plantes à l’aide de dispositifs abordables et faciles à utiliser, tels que des smartphones et des capteurs à distance à faible coût. Ces « capteurs intelligents » capturent et traitent les images des plantes pour générer des informations utiles d’un point de vue économique, notamment le nombre de semis, le taux de croissance, la hauteur et la largeur des plantes, l’état de l’azote et le développement de la couleur (et potentiellement de nombreuses autres caractéristiques). En plus d’aider à la surveillance des plantes, ces dispositifs peuvent former la main-d’œuvre à la croissance des plantes et aux questions liées à la qualité. Dans cette présentation, je décrirai le développement de la technologie, je ferai une démonstration virtuelle et j’exposerai nos plans pour mettre cette technologie à la disposition des floriculteurs du monde entier.

Vous voulez plus d’informations ou vous avez des difficultés à vous inscrire ? Envoyez un courriel au Dr Sarah Jandricic à l’adresse sarah.jandricic@ontario.ca.

Partagez-le :

Comme ça :

Comme le chargement…

Cet article a été rédigé par Sarah Jandricic, Greenhouse Floriculture IPM Specialist, OMAFRA et traduit par serre2jardin.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Serre2jardin.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.